Imprimer
2007
  • maître d’ouvrage : Communauté urbaine de Strasbourg
  • équipe : REDD Bertrand Barrère - Samuel Lollier Ingénierie - Acte 2 Paysage
  • mission : étude de faisabilité dans le cadre d’une assistance à maîtrise d’ouvrage pour la réalisation d’études préalables relatives à des opérations d’aménagement sur la communauté urbaine de Strasbourg

Contexte et objectifs

Dans le cadre d’un programme de rénovation urbaine de quartier, des démolitions ont été envisagées. Un terrain vierge de toute occupation, situé en bordure du ban communal, a été identifié par la commune pour reconstituer l’offre de logements sociaux dans le cadre d’un secteur d’habitat mixte.
C’est un lieu où la frontière ville-campagne est encore mal définie, avec des amorces d’urbanisation restées inachevées.
Une ligne haute tension traversant le site est un élément structurant du paysage et une contrainte forte pour l’aménagement. Le quartier, marqué par la juxtaposition d’opérations d’habitat ponctuelles réalisées sans réelle vision d’ensemble et par un schéma viaire construit au coup par coup, est en quête de cohérence.

Proposition

L’aménagement est marqué par deux axes structurants dont l’un est généré par la présence de la ligne haute tension. Il devient un axe vert qui valorise la contrainte et définit un couloir inconstructible, qui sera un espace paysager majeur du quartier. A l’intersection des deux axes un espace public central est aménagé. De part et d’autre, création d’unités de voisinage suffisamment grandes pour développer et affirmer une identité propre (architecturale, paysagère...) et suffisamment petites pour ne pas prétendre s’isoler du reste du quartier.